06/10/2006

Parents ! Message important !

Qui monte la garde devant votre porte d'entrée ?

Message donné aux USA mais en beaucoup de points valable aussi pour nous Européens.

 

Les enfants d’Amérique d’aujourd’hui sont une génération perdue. Aucune autre génération dans l’histoire n’a été aussi infestée par le sexe, la drogue, l’alcool, l’avidité et le meurtre à un si jeune âge. Ma question est, qui doit-on blâmer?

 

Tout le monde sait que quelque chose de terrible est arrivé aux écoles de notre nation. Le crime et la violence sont devenus si communs, que plusieurs établissements scolaires ont maintenant des détecteurs de métaux. Les garçons de septième année (environ 10 ans) sont capables de se procurer des revolvers et descendre leurs camarades de classe sans le moindre remords.

Notre système éducatif lui-même est devenu vil et perverti. Les enseignants initient les élèves à l’athéisme, l’évolution, les styles de vie homosexuels, les attitudes sexuelles laxistes, le fanatisme antireligieux. Un enseignant ne peut pas placer une Bible sur son bureau - mais il peut étaler de la littérature sur des sujets allant du communisme à la pornographie.

 

Depuis que notre système juridique a exclu Dieu de nos écoles, Satan en a pris la possession. Pourtant je suis convaincu que ce n’est pas notre système scolaire corrompu qui est en train de nuire à nos enfants.

Notre société tout entière est en train d’expérimenter un effondrement moral. Les programmes culturels et les expositions d’art sont devenus sales et vulgaires, faisant du blasphème un lieu commun. Même des dirigeants respectés au gouvernement et dans les affaires utilisent librement un langage abominable. Ils maudissent Christ et pestent contre le nom de Dieu sans même y penser.

L’effondrement moral de l’Amérique est  devenu si imminent que même les athées libéraux reconnaissent que nos fondations sont menacées. Pourtant ce n’est pas notre société corrompue qui est en train de nuire à nos enfants.

 

Les médias tout entiers semblent être contrôlés par le démon. MTV est la chaîne privée du malin, avec Satan lui-même comme président directeur général. Les clips vidéo ne sont devenus que de la pornographie obscène avec des paroles viles et démoralisantes.

On peut se demander quel genre d’esprit possédé par le démon aurait pu pousser une telle perversion sur une jeune génération tout entière. Les vendeurs de cette grossièreté diabolique ont de toute évidence gâché leurs propres vies, et maintenant ils ne se calmeront pas avant d’avoir anéanti la prochaine génération. Pourtant, même la plus vile des scènes de musique n’est pas responsable de ce qui arrive à nos jeunes.

 

Dans la publicité, le sexe vend tout. Plus aucun acte sexuel n’est considéré comme scandaleux. Tout se passe de manière à ce que l’Amérique coule plus profondément dans la débauche à chaque heure qui passe. Et tout est promu par les médias en connivence avec les puissances de l’enfer. Pourtant, aussi mauvaises que soient devenues des agences de publicité,  elles ne sont pas à blâmer pour le préjudice porté à nos jeunes.

 

Vous devez vous poser la question sur l’influence d’une église morte qui se compromet et qui apporte des corruptions mondaines dans la maison de Dieu. Beaucoup de pasteurs maintenant nient régulièrement l’existence du paradis, de l’enfer et de la naissance virginale. Leurs églises sont devenues des coquilles vides, ayant une apparence de sainteté mais n’ayant aucune puissance. Et leurs cultes sont devenus si mielleux que leurs jeunes s’en vont en masse. On laisse les jeunes croire que la vie chrétienne n’a absolument rien à voir avec leurs vies.

Plusieurs conducteurs de louange ont remplacé les hymnes par de la musique rock genre MTV et qui ne mentionne Jésus qu’en passant. Au lieu d’offrir des louanges saintes, les églises mettent maintenant en scène des concerts punk-rock, où des membres de groupes menaçants, tatoués, percés, évoluent sauvagement, polluant la maison de Dieu avec la musique de rébellion agressive.

Pourtant, aussi sèche et mondaine qu’est devenue l’église compromise, ce n’est pas la force première qui détruit nos enfants.

 

Beaucoup de parents - y compris chrétiens - blâment toutes ces choses pour la perte de notre jeunesse. Quand leurs enfants s’égarent, se tournant vers la drogue ou l’alcool, ces parents ragent contre l’école, le gouvernement, les médias, l’église, les camarades de leurs enfants. Quelques-uns finissent par retirer leurs enfants des écoles publiques et les inscrivent dans des écoles chrétiennes. Mais souvent la rébellion de leurs enfants ne fait qu’empirer.

Même des parents inconvertis prennent des actions similaires avec leurs enfants. Ils ne veulent rien avoir à faire avec la religion - et pourtant ils envoient leurs enfants à l’école du dimanche en espérant que cela leur inculquera quelques principes positifs. Ils espèrent qu’avec juste une heure par semaine le moniteur transformera comme par enchantement leurs jeunes rebelles en anges. Mais quand cela n’arrive pas, ces parents-là blâment l’église pour le chaos que leurs enfants apportent encore dans leur foyer.

 

Qui est à blâmer pour la perte de nos enfants ?


Toutes les forces que j’ai nommées jouent un rôle dans la désintégration de notre jeunesse. Mais ni l’école, ni la culture, ni les médias, ni la musique vile ni les églises rétrogrades sont uniquement ceux qui causent cette ruine. La vérité est que la responsabilité pour cette jeune génération incombe premièrement aux parents. Le foyer est le lieu où la majorité des graines de rébellion et de méchanceté sont semées.

Je dois demander aux parents : Savez-vous où sont vos enfants pendant que vous allez çà et là, à la recherche d’une bénédiction ?

Etes-vous en train de perdre vos enfants dans le processus ?

Vous pouvez témoigner que Dieu vous a changés et faits renaître - mais si votre foyer est en désarroi, et vos enfants montrant toujours des signes de rébellion, vous avez manqué le meilleur de Dieu.

Est-ce que la fraîche onction de Dieu vous a donnés un fardeau renouvelé pour vos enfants ? 

Si non, comment pouvez-vous vous asseoir égoïstement dans la maison de Dieu, jouissant de sa présence et ensuite revenir à la maison insouciants des ténèbres qui règnent dans votre foyer?

 

Le message de Dieu ici est clair comme de l’eau de source : Pères et mères, vous avez la responsabilité de garder votre maison contre n’importe quel ennemi démoniaque qui essaie d’entrer. Cela veut dire que vous êtes responsables pour chaque livre, chaque disque, chaque ami que votre enfant fait passer par vos portes. Vous êtes aussi responsable pour toutes les influences dans votre foyer que ce soit la télévision, les vidéos ou l’Internet.

Je crois sincèrement que les parents d’aujourd’hui ont besoin de plus de sagesse et de discernement que n’importe quelle époque  dans l’histoire. Satan a beaucoup d’inventions plus viles et des déguisements subtils à utiliser contre le peuple de Dieu. Et seulement à travers la prière journalière et vigilante, et l’immersion dans la parole de Dieu aurons nous le pouvoir contre lui en tant que gardiens de nos foyers.

 

Avant d’aller plus loin, je veux encourager tous les parents célibataires : Dieu connaît votre lutte quotidienne pour être à la fois un père et une mère pour vos enfants. Pourtant ses instructions pour vous sont les mêmes : vous êtes le gardien attitré pour votre maison. Vous ne pouvez pas attendre qu’un conjoint vienne et fasse le travail pour vous. La promesse du Seigneur est de vous pourvoir de toute grâce et force si vous tenez ferme pour sa parole dans votre foyer.

 

Quand je pense à ces deux garçons du Colorado qui ont tué leurs camarades de classe avant de se suicider, je me demande : Où étaient donc leurs parents ? Ces garçons fabriquaient des explosifs dans le garage familial. Et leurs chambres étaient pleines d’indices sur ce qu’ils préparaient : Ouvrages de haine, des notes menaçantes, blousons et chapeaux noirs. Leurs pères ne les surveillaient-ils pas de temps en temps ? Leurs mères ne sont-elles pas allées de temps en temps dans leurs chambres pour faire le ménage, et n’ont-elles pas remarqué tous les attirails démoniaques ? Apparemment, ils n’étaient pas des gardiens à leurs portes.

Aujourd’hui, quand je vois des adolescents avec les langues percées, des symboles démoniaques et les cheveux en épi, je les reconnais comme des symptômes évidents. De tels enfants sont en train de crier : « Maman, papa, vous me négligez. Vous êtes trop occupés - vous ne remarquez même pas que j’existe. »

 

Un jour nous nous tiendrons tous devant le siège du jugement et nous répondrons au Seigneur pour la manière dont nous avons élevé nos enfants. Et à ce moment là, aucun de nous  ne sera capable de fournir des excuses ou de blâmer quelqu’un d’autre. Nous devons donc nous examiner aujourd’hui, nous demandant : avons-nous élevé nos enfants dans la crainte et les avertissements de Dieu ? Avons-nous façonné pour eux une vie d’amour et de respect pour Dieu ?

Je me rappelle quand je jouais dehors --- et j’entendais ma mère prier pour moi au troisième étage de la maison. Son exemple est resté gravé dans ma mémoire. Plus tard, quand Gwen et moi-même élevions nos enfants, nous faisions de même, priant pour nos enfants comme le disent les Proverbes : « Seigneur, fais que nos fils soient comme l’arbre près des eaux de vie. Et que nos filles soient comme des pierres précieuses dans ton palais. Garde-les des plans du malin. »

 Tout parent chrétien a de grands espoirs pour son enfant. Je vois cela régulièrement dans notre congrégation, alors que les parents amènent leurs enfants sur le devant pour être dédiés au Seigneur. Notre équipe pastorale prie pour  que l’amour et la protection de Dieu demeurent sur ces petits. Puis nous les oignons d’huile et demandons au Saint-Esprit d’édifier un mur de feu autour d’eux.

Mais parfois je ne peux m’empêcher de me demander : Combien de ces précieux enfants vont finir dans les griffes du malin - dans la drogue, le crime - parce que leur mère ou leur père est devenu insouciant de l’atmosphère spirituelle de leur foyer ? Finiront-ils en ruine parce que leurs parents étaient trop pris par leurs propres problèmes, ne leur donnant jamais de l’attention ou une discipline appropriée ?

Peut-être êtes-vous un parent qui souffre parce que votre fils ou votre fille a grandi et ne sert plus le Seigneur. Ou peut-être avez-vous le cœur brisé parce que votre plus jeune s’adonne à la drogue ou à l’alcool. Vous avez vu votre tendre enfant devenir amer, dur et perdu.

Ce message n’est pas fait pour vous condamner. Personne ne peut revenir sur son passé. Mais j’ai une question pour vous. Alors que vous regardez sur vos années en tant que parent, demandez-vous : étiez-vous un véritable gardien sur votre maison ? Avez-vous baigné vos enfants dans la prière quotidienne ? Ou étiez-vous trop occupés ? Avez-vous laissé vos enfants vous intimider ?

Tout cela fait partie du passé. Pourtant, il reste encore quelque chose que vous pouvez faire : vous êtes toujours appelé comme veilleur à prier diligemment pour le salut de votre enfant. C’est vrai, vous pouvez rattraper dans la prière aujourd’hui ce que vous avez manqué les années passées. Vous pouvez toujours rechercher la face de Dieu, baigner votre bien-aimé dans la prière, et appeler la conviction du Saint-Esprit pour l’amener à la croix.

 

Je dois vous avertir, toutefois - si vos enfants sont rétrogrades ou inconvertis, vous ne devez pas leur faire de sermon. Priez simplement pour eux. Vous ne pouvez pas harceler qui que ce soit pour le  faire entrer dans le royaume des cieux. Un après l’autre, les intoxiqués m’ont dit : « Mes oreilles résonnent encore des cris de ma mère. Je pouvais l’entendre jusqu’à l’autre bout du pâté de maison. »

Il n’y a pas de réelle puissance à élever la voix, car toute la puissance repose dans le Saint-Esprit. Soyez donc rendus puissants par votre respect dans la parole de Dieu. Quand quelqu’un passe par votre porte d’entrée, il devrait immédiatement sentir l’autorité de Dieu dans votre foyer, sans qu’un seul mot soit prononcé.  Et jusqu’à ce que vos enfants deviennent adultes, vous êtes le gardien en charge qui a autorité pour établir toutes les règles.

Les Ecritures disent très clairement que si vous élevez vos enfants selon l’autorité de la parole de Dieu, ils ne se sépareront  pas de cette formation durant le reste de leur vie. Il se peut qu’ils s’en éloignent pendant quelques temps, même pendant des années - mais finalement cela les ramènera vers la vérité.


La Bible offre une parole d’espoir pour tous les parents qui souffrent à cause d’enfants rétrogrades.

 

Voici une promesse d’alliance que tous les parents devraient mémoriser. Cela s’adresse aux enfants qui ont été perdus ainsi qu’à ceux qui sont actuellement sous votre garde :

"Et maintenant, écoute, Jacob, mon serviteur, Israël, toi que j'ai choisi, voici ce que déclare l'Eternel, lui qui t'a fait, qui t'a formé dès le sein de ta mère et qui est ton soutien: Ne sois pas effrayé, Jacob, mon serviteur, toi, Yechouroun, que j'ai choisi.

Je répandrai des eaux sur le sol altéré, j'en ferai ruisseler sur une terre aride, oui, je répandrai mon Esprit sur ta postérité et ma bénédiction sur ta progéniture. Ils germeront au milieu de l'herbage comme les peupliers près des cours d'eau.” (Esaïe 44.1-4)

Cette promesse pour Israël est aussi pour nous aujourd’hui. Ces paroles de réconfort sont données pour tous ceux qui sont choisis (voir verset1) - ce qui veut dire tous ceux qui sont en Christ.

Le Seigneur commence par nous dire aux versets 1-2, « Je suis le Seigneur qui t’a fait, et je connais ta souffrance. Et maintenant je vais t ‘aider. Tu ne dois pas avoir peur ! Le mot Yechouroun dans ce verset veut dire honnête, droit.

En d’autres mots, Dieu a fait ces promesses pour ses rachetés - glorieuses, engageantes promesses d’alliance. Les promesses sont :

Dieu pourvoira de l’eau pour satisfaire notre soif : « Je répandrai des eaux sur celui qui a soif, j'en ferai ruisseler sur une terre aride” (verset 3).

Le Seigneur vous a-t-il amené sa parole qui étanche la soif ?

Est-Il venu vers vous durant votre saison sèche et vous a-t-il fait inondé de son Esprit ?

Etes vous en train de boire l’eau pure de sa parole ?

Si tel est le cas, vous êtes prêts à réclamer une autre promesse d’alliance :

“Je répandrai mon Esprit sur ta postérité et ma bénédiction sur ta progéniture. Ils germeront au milieu de l'herbage comme les peupliers près des cours d'eau” (versets 3-4).

Comme vous le savez sans doute, les peupliers poussent vite et haut et ils s’élargissent. Vous les voyez souvent pousser près des ruisseaux ou des cours d’eau. Dieu est en train de dire ici : « Parce que je vous ai choisi, je vais répandre mon Esprit sur vos enfants. Et je vais les faire grandir hauts et forts dans le Seigneur. »

 

Pendant que vous lisez et relisez ces versets, je vous conseille vivement d’y mettre le nom de votre enfant perdu. Réclamez la promesse de Dieu pour vous en priant : « Seigneur, tu as dit que tu répandrais ton Esprit sur mon enfant. Maintenant, bénis mon enfant, Michel. Déverse ton Esprit sur ma plus jeune, Suzanne. Donne-leur d’avoir soif de ton eau vive. »

Finalement, Dieu dit que vos enfants témoigneront :

« Je suis à l’Eternel » (verset 5). Quelle promesse incroyable.

Pourtant ces promesses ne sont pas pour tous ceux qui se limitent à dire : « J’appartiens à Christ. » Elles sont uniquement pour des parents désireux et assoiffés - ceux qui boivent de la parole de Dieu quotidiennement, priant régulièrement, demandant à l’Esprit de déverser sur eux sa puissance et sa présence.

Si cela vous décrit, alors plaidez pour les promesses de Dieu.

Déclarez-les comme étant votres, et associez le Seigneur à ces dernières dans votre intercession. Puis baignez votre famille dans la prière - et regardez l’ennemi fuir.

 

David Wilkerson

 

 


 

20:21 Écrit par Oswald Valenti dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.