30/10/2006

DROLE DE FETE !!!

HALLOWEEN : Drôle de fête !!!

Halloween

"Des bonbons ou on te jette un sort!"


 

Il était 23h 15 ce 31 Octobre, lorsque la sonnette de la porte d'entrée nous fit sursauter. Deux enfants de 9 à 10 ans sont à la porte... déguisés en vampires. L'un d'eux tend la main vers moi et dit : "Des bonbons ou on te jette un sort". "Non jeune homme ! Halloween ne passera pas par chez nous !" fut ma réponse.

Une fête commerciale ?

En quelques années cette fête a pris beau­coup d'ampleur. Durant quelques jours, elle est présente partout dans la presse, dans les journaux télévisés et à la radio. Ici, on nous explique que ce sont les Américains qui en ont fait le succès, là, qu'il s'agit d'une très ancienne fête celte qui daterait de 2.300 ans environ. Mais on apprend aussi que ce sont les grands groupes commerciaux qui ont rapatrié Halloween en Europe. Il y avait en effet un creux de plusieurs semaines à combler entre la rentrée scolaire et les fêtes de fin d'année : que voulez-vous ? Il faut bien vivre ! Tout est bon pour nous faire ouvrir notre portefeuille ! Pauvres vendeuses de mon supermarché, elles qui ont dû se déguiser en sorcières, vampires et autres "personnages halloween", tout ça pour vendre de la lessive, du beurre, des conserves et bien sûr les panoplies complètes colorées de noir et d'orange pour faire la fête... sans compter les slogans crachés par la sono du magasin.

Une offrande

ou la malédiction !

Dans ma maison, Halloween n'est pas et ne sera jamais fêtée ! Pourquoi ? Parce que Halloween, c'est la fête de la peur. On y apprend aux enfants à faire peur et à se faire peur avec la mort et le diable. On y apprend aussi la menace et le chantage : "Une offrande ou la malédiction !".

Nous avons la liberté (et sans doute la responsabilité) de marquer notre diffé­rence en refusant notre participation. Je ne suis pas superstitieux. Halloween ne me fait pas peur, et ce ne sont pas les paroles d'un enfant de 10 ans, ou celles d'un fêtard adulte, qui me feront chan­ger d'avis.

Durant toute la semaine qui a précédé la fête de l'an passé, la publicité d'une radio locale annonçait ainsi une "grande soirée halloween" dans une commune toute proche : "Une soirée d'enfer ! démo­niaque ! Laissez-vous prendre ! Venez et soyez diaboliques !"

Comprenez-vous pourquoi Halloween ne passera pas par chez moi ? Le diable n'a rien à faire dans ma maison. Je ne suis pas particulièrement puritain. Moi aussi j'aime les fêtes et j'aime faire la fête. Je ne me fais pas d'illusion, si le monde entier fête Noël, Noël ce n'est même plus la fête du "petit Jésus". Il ne reste de cette fête religieuse que les cadeaux que le monde entier s'offre... Mais Noël  reste une fête positive où  les uns et les autres renouent un peu de dialogue, où  les  familles se réunissent et où le monde retrouve quelques raisons de sourire.

Les bons sentiments n'ont jamais fait tourner le monde. C'est vrai ! Mais au moins l'agrémentent-ils de quelques rayons de lumière. Mais pour ce qui est de Halloween, il s'agit de la mise en avant et de la célébration d'un monde ténébreux et du diable, c'est le monde du mal et de la violence. Il me semble que l'agressivité, le chantage et la peur n'ont pas besoin d'être célébrés par une fête populaire : ils font déjà la "une" de l'actualité plus souvent qu'il ne faudrait. Ma conviction, c'est aussi qu'il est très dangereux de jouer avec le diable.

Comment la lumière pourrait-elle s'unir à l'obscurité?

On  lit dans  la  Bible que le diable est capable de se déguiser en "ange de lumière1"

Aujourd'hui, il n'a même plus besoin de se déguiser pour attirer et prendre l'homme dans ses filets. Pire même, c'est nous qui lui faisons de la publicité et qui offrons au diable une grande messe annuelle... une messe noire bien sûr ! Noire comme les costumes et les maquillages de rigueur, noire comme les idées véhiculées par Halloween.

De par ma profession (je suis pasteur), j'ai pu constater les troubles et les ravages causés chez certains "qui sont allés jouer du côté du diable"... croyez-moi, ce n'est vraiment pas une bonne idée. Quand le diable attrape une personne, ne serait-ce que par le petit doigt de la curiosité ou de la plaisanterie, il peut être très difficile et douloureux de lui faire lâcher prise. "Quel malheur, dit la Bible, de voir ces gens qui déclarent bien ce qui est mal, et mal ce qui est bien ! Ils prétendent clair ce qui est sombre, et sombre ce qui est clair. De ce qui est doux ils font quelque chose d'a­mer, et de ce qui est amer quelque chose de doux2".

Quand Dieu a créé l'univers, son premier souci a été de mettre de la lumière dans sa création "Que la lumière paraisse !" et la lumière jaillissant, Dieu l'a trouvée bonne3. L'humanité n'appartient donc pas aux ténèbres, mais elle est faite pour  vivre dans la lumière. La lumière et les ténèbres ne se mélangent jamais, la démarcation entre les deux est aussi nette que celle qui coupe la lune en deux. "Comment la lumière pourrait-elle s'unir à l'obscurité4 ?" dit la Bible qui ajoute encore : "Dieu est lumière et il n'y a aucu­ne obscurité en lui5."

Voici pourquoi nous avons tenu à vous donner ces avertissements et pourquoi nous vous invitons à ne pas cautionner Halloween. Cette fête met à l'honneur Satan, le prince de l'obscurité. Autoriser nos enfants à jouer avec les démons, c'est inconsciemment (j'allais dire innocem­ment) leur faire prendre des vessies pour des lanternes, leur faire croire à l'existence "d'un bon petit diable". Jouer avec le diable, c'est faire alliance avec notre pire ennemi, celui qui veut nous faire vivre dans les fonds de cales ténébreux de notre âme. Le diable nous éloigne et nous coupe de Dieu, il veut absolument nous tenir en esclavage dans son armée de morts et nous entraîner avec lui dans une infernale éternité de souffrance.

Entrez dans la lumière !

"Oui, l'Eternel est ma lumière et mon Sauveur : de qui aurais-je crainte ? L'Eternel protège ma vie : de qui aurais-je peur6 ?" s'écrie le roi David. Au travers des pages de la Bible, Dieu nous tend la main, il nous invite à nous éloigner des ténèbres pour vivre à sa lumière "Si quelqu'un avance dans le noir, sans la moindre lumière, qu'il se fie au Seigneur et s'appuie sur son Dieu7". "Je suis la lumière du monde.- dit Jésus - Celui qui me suit aura la lumière de la vie et ne marchera plus jamais dans l'obscurité8."

Ami lecteur, Halloween n'est pas une fête banale, c'est un leurre pour nous attirer vers les ténèbres et nous perdre dans leur labyrinthe.

Préférez la lumière et notamment celle du Christ. Détournez-vous de l'obscurité ! Tournez-vous vers Jésus-Christ, lui qui a dit : "Moi, je suis venu dans le monde comme lumière, afin que quiconque croit en moi ne reste pas dans l'obscurité9."

Si vous vous sentez oppressés par le mal, sous quelque forme qu'il se présente, si vous aspirez à voir jaillir en vous une lumière qui chasse l'épaisseur de l'obscu­rité, écoutez ces dernières paroles de la Bible : "Gens du bout du monde, tournez-vous vers moi et vous serez sauvés, car Dieu, c'est moi et personne d'autre10"... "Tournez-vous vers le Seigneur, mainte­nant qu'il se laisse trouver. Faites appel à lui, maintenant qu'il est près de vous11."

 

"Oui, je vous le déclare, c'est la vérité - dit Jésus - : quiconque écoute mes paroles, et croit en celui qui m'a envoyé, possède la vie éternelle. Il ne sera pas condamné, mais il est déjà passé de la mort à la vie12. "

 

Didier ROCA

 

Ces références se trouvent dans la Bible : 1.2 Corinthiens 11.14

2.    Esaïe 5.20

3.    Genèse 1.3-4

4.2 Corinthiens 6.14 5.1 Jean 1.5

6.    Psaume 27.1

7.    Esaïe 50.2

8.    Jean 8.12

9.    Jean 12.46

 

10.   Esaïe 45.22

11.   Esaïe 55.6

12.   Jean 5.24

 

 

 

19:26 Écrit par Oswald Valenti dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

bravo Bravo chez moi non plus cette (fête) ne rentre pas

Écrit par : Leo | 31/10/2006

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.