17/11/2006

Détestable et pourtant aimé !

Lisons dans la Bible : (Tite 3 : 3-5)

« Car nous aussi, nous étions autrefois insensés, désobéissants, égarés, asservis à toute espèce de convoitises et de voluptés, vivant dans la méchanceté et dans l’envie, dignes d’être haïs, et nous haïssant les uns les autres.

Mais lorsque la bonté de Dieu notre Sauveur et son amour pour les hommes ont été manifestés, il nous a sauvés…

 

Les psychologues sont unanimes pour affirmer qu’être aimé est un des besoins essentiels de l’être humain. Sans amour on ne peut pas émerger, même si on est comblé matériellement.

Trop de personnes souffrent de solitude et ont la sensation de ne compter pour personne.

Depuis quelques dizaines d’années, des associations de volontaires qui proposent une écoute téléphonique à tous ceux qui ont besoin de se confier, ont été créées.

Combien de témoignages angoissants, combien de cœurs brisés ou désespérés se sont manifestés ?

 

Pourtant Dieu aime chaque personne, quelle qu’elle puisse être !!!

Ceci est surprenant d’autant que la Bible affirme que pour Dieu, nous sommes pécheurs et indignes devant Lui. En effet la Bible nous dit en (Habakuk 1 : 13) : O Eternel, tes yeux sont trop purs pour voir le mal, et tu ne peux pas regarder l’iniquité.

Il y a tant de choses mauvaises, plus ou moins cachées dans le cœur humain !

 

Détestable et pourtant aimé ! Cette affirmation heurte la raison. Mais comme le disait Pascal : « Le cœur a ses raisons que la raison ne connaît pas ».

En fait, au dehors de tout raisonnement humain, Dieu a trouvé en Lui-même les motifs pour nous aimer. Aimer des êtres indignes, sauver des personnes perdues, n’est-ce pas cela, la merveilleuse grâce de Dieu ?

 

Si vous avez expérimenté la fragilité de tous les sentiments humains, si vous n’avez personne auprès de qui trouver chaleur et affection, alors tournez-vous vers Dieu, qui vous aime tels que vous êtes ; Il l’a démontré en donnant son Fils Jésus-Christ en permettant qu’il sacrifie sa propre vie sur une croix pour vous et moi.

 

Il veut remplir pour toujours notre cœur.

 

« Je serai pour vous un père, et vous serez pour moi des fils et des filles, dit le Seigneur tout-puissant. (1 Corinthiens 6 : 18)

 

« Mais à tous ceux qui l’ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu. ( Jean 1 : 12)

 

Qui sommes-nous, vous et moi, sinon des êtres fragiles, qui ne peuvent prolonger leur vie, même une seconde de plus, quand le Créateur ordonne : « Retournez, fils des hommes » ?

Retourner où ? A la poussière de laquelle nous avons été tirés. Ce sont les termes utilisés dans la Parole de Dieu (Psaume 90 : 3) ; Mais nous sommes tellement orgueilleux que nous préférons nous complaire de notre moi au lieu d’accepter cette évidence, alors que nous ne pouvons même pas ajouter un pouce à notre stature ! (Matthieu 6 : 27).

Nous pouvons soigner et orner notre corps pour avoir un bel aspect ; mais celui-ci porte dès la naissance le germe de la mort et de la corruption.

 

Et pourtant, à de tels êtres, indignes et rebelles à Lui, le grand Dieu du ciel fait une proposition extraordinaire : « Je serai pour vous un père, et vous serez pour moi des fils et des filles ». Le Fils de Dieu accentue encore l’immensité de cette bénédiction, quand il dit aux siens : « Il y a plusieurs demeures dans la maison de mon Père : Si cela n’était pas, je vous l’aurais dit. Je vais vous préparer une place » (Jean 14 : 2).

Cette place est aussi pour moi ; Pour moi qui ne mériterais rien d’autre que d’aller en enfer !

Chers amis, êtes-vous aussi en route vers la « demeure du Père » ?

Etes-vous réellement conscients d’être enfants de Dieu ?

L’Esprit  de Dieu donne cette certitude à tous ceux qui croient en Jésus-Christ.

 

Bientôt va survenir sur l’humanité une grande et rapide séparation, quand le Seigneur Jésus-Christ reviendra. Il enlèvera avec Lui au ciel, tous ceux et celles qui auront cru en son avènement. Il ressuscitera les « morts en Christ » et transformera le corps mortel de ceux qui seront encore vivants.

Vous pouvez lire cette affirmation dans la Bible : (1 Thessaloniciens 4 : 16-17).

 

Ceux qui n’auront pas accepté Jésus-Christ comme Seigneur et Sauveur, seront laissés ici-bas pour subir le terrible châtiment de Dieu.

 

Ami, amie, es-tu fils et fille de Dieu ?

 

 

Oswald Valenti

 

 

23:07 Écrit par Oswald Valenti dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.