17/02/2007

Lire la Bible, pourquoi, comment ?

Lire la Bible, pourquoi, comment ?

 

L’émission que je viens d’entendre à la radio sur l’influence de la Bible dans notre culture européenne me pousse à chercher ce livre dans ma bibliothèque. Où donc se trouve-t-elle ? La voilà, toujours aussi imposante par sa taille ! Et pourtant, cet énorme livre reste le best-seller de tous les temps…

 

Je ne sais pas bien par où commencer. Je l’ouvre donc un peu au hasard, et tombe sur un Psaume. Je lis. Et au fil de ma lecture, je me sens de plus en plus concerné par cet homme aux prises avec des difficultés, avec le rejet et la haine, cet homme qui n’hésite pas à crier sa souffrance et son incompréhension à la face de Dieu, qu’il appelle d’ailleurs SON Dieu.

Je m’arrête et réfléchis, soucieux de constater combien ce que je viens de lire m’interpelle personnellement. Je décide donc de poursuivre la lecture de ce livre aux repères inhabituels avec ses chapitres et ses versets. Cette fois-ci, c’est dans les Evangiles que mon regard investigateur se pose. Jésus est entouré de personnes avides de réconfort et d’amour. Comme moi ! De plus, il ne fait pas que parler, il agit aussi, rencontrant et guérissant celles et ceux qui souffrent.

Paroles et gestes de compassion se combinent si merveilleusement en sa personne.

 

La Bible, plus qu’un livre

 

C’est cette humanité qui fait que la Bible est plus qu’un livre. Parole de Dieu dans notre monde, parole de Dieu pour notre monde, parole de Dieu à travers notre monde. La Bible est une véritable bibliothèque où des auteurs aussi différents les uns que les autres ont exprimé leurs sentiments, fait part de leur compréhension de l’histoire, relaté les événements fondateurs de la rencontre de Dieu avec l’humanité au travers du peuple d’Israël. Savant, homme d’état, fermier, érudit, simple berger, personnalité connue ou anonyme, chacun, à sa manière, a retracé sa compréhension  de la relation de l’être humain avec le Dieu éternel. Chacun avec son langage, chacun avec sa sensibilité. C’est pourquoi ce livre qu’est la Bible me parle plus que n’importe quel autre livre. Sans avoir la prétention d’être un ouvrage philosophique, la Bible aborde les questions existentielles. Sans avoir la prétention d’être un traité scientifique, la Bible me décrit les merveilles de l’univers. Sans avoir la prétention d’être un livre d’Histoire, la Bible ouvre ma lecture sur l’histoire des peuples, celui de l’Israël ancien en particulier, et les histoires d’hommes et de femmes en prise avec les mêmes questions que moi. Sans avoir la prétention d’être un recueil de sagesse, la Bible m’offre des perles de réflexion et des avis de bon sens. Car dans la Bible, on trouve tout cela : des livres législatifs, historiques, des écrits de sagesse et des poésies, des livres prophétiques, des lettres.

 

La Bible, « Le livre par excellence »

 

Ecrite sur une période d’environ deux mille ans, la Bible est parvenue jusqu’à moi. Parce que Dieu veut me dire quelque chose à travers l’expression de tous ces auteurs. Bien qu’écrite par des personnes différentes, la Bible, œuvre à la fois des hommes et de Dieu, présente un message cohérent. Non pas que les écrivains aient été utilisés comme des mécaniques par Dieu, mais Dieu les a inspirés pour le message qu’il veut transmettre à l’humanité. C’est donc avec leurs propres mots et leur propre sensibilité qu’ils ont écrit. En tant que Parole de Dieu et paroles d’hommes, la Bible est digne d’intérêt et de confiance.

 

La Bible est donc « Le livre par excellence » ; c’est en effet le sens du mot bible (du grec biblia, « les livres »). C’est d’ailleurs ainsi que l’écrivain écossais Walter Scott le nommait sur son lit de mort, en demandant à son fils de lui en lire un passage.

-Quel livre ? demande ce dernier à son père.

-Il n’y a qu’un seul livre, la Bible, répondit Scott.

 

La Bible est le livre des livres. Elle a exercé une influence extraordinaire sur l’humanité. Non seulement dans le domaine religieux et moral comme on l’y cantonne trop souvent. Mais aussi dans la littérature, les arts et les sciences.

C’est un livre plein de sagesse. Ses récits historiques sont dignes d’intérêt et les découvertes archéologiques viennent sans cesse confirmer leur vivacité.

Au cours des siècles, des savants, des philosophes, des écrivains, des hommes illustres lui ont rendu témoignage. Sans cesse critiqué, ce livre aux multiples visages est toujours là, plus actuel que jamais.

 

La connaissance de l’histoire biblique et du message qu’elle véhicule est importante pour notre culture. Elle est également essentielle pour une qualité de vie. La Bible nous aide, en effet, dans la réflexion sur les problèmes fondamentaux auxquels tout homme qui réfléchit est obligatoirement confronté.

Quelles sont nos origines ? Où allons-nous ? Quel sens donner à notre vie ?

Pourquoi la mort ? Y a t’il une autre vie ?  Comment vivre aujourd’hui avec mon entourage ? Où puiser la force de vivre malgré la souffrance, le rejet, la peur ?

 

La Bible, « Parole de Dieu »

 

Ces quelques remarques devraient suffire à nous inciter à sa lecture. Mais le plus important, c’est de savoir qu’à travers ce livre, Dieu lui-même veut nous parler.

Personnellement. C’est en cela que les chrétiens l’appellent « Parole de Dieu ».

Nous avons là un livre par lequel Dieu nous parle ! Nous avons vraiment une révélation de la part de Dieu ! N’est-ce pas extraordinaire ? A travers l’ordinaire des auteurs humains, Dieu s’exprime pour m’adresser un message : une lettre unique à découvrir encore aujourd’hui. Prenons donc la peine de la lire et de la méditer. Prenons le temps de nous arrêter pour découvrir dans la Bible le message d’amour que le Dieu de l’univers nous adresse. Un conseil d’ami, si je peux me permettre : avant d’ouvrir votre Bible, ouvrez votre cœur ! Car, croyez-moi, si nous en acceptons son message, cette lettre divine changera notre vie.

 

Transmis par Marc Deroeux

 

« Ta parole est une lampe devant mes pas, une lumière qui éclaire ma route » Psaume 119 : 105

17:34 Écrit par Oswald Valenti dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.