10/05/2007

L'éphémère et l'éternel (Peur de mourir !)

L’éphémère et l’éternel

 

Quand l’éphémère devient libre…

 

L’éphémère libéré

 

Dans un tramway de Dublin, en Irlande, un insecte pris au piège derrière les vitres relevées mêle son bourdonnement au bruit des conversations et du véhicule. Le receveur qui s’en aperçoit, au lieu de chasser l’intrus, fait stopper le tramway. Puis, s’adressant aux voyageurs : « Excusez-moi de vous infliger ce petit retard, mais cet insecte est un éphémère ; il sera mort demain matin. Je ne veux pas qu’il passe en prison la seule journée de sa vie ! »

On baisse alors les vitres, et le captif prend son essor vers l’air libre.

 

Les éphémères ressemblent à de petites libellules ; à l’état adulte, ils ne vivent que quelques heures, ce qui explique leur nom.

Ephémères, en quelque sorte, nous le sommes tous ; notre vie n’est que provisoire. Et nous avons à faire le meilleur usage de notre court passage sur la terre pour ne pas être captifs, mais vraiment libres.

 

Le monde de l’éphémère

 

Nous vivons dans le monde de l’éphémère. Quand bien même deviendrions-nous centenaires, nous ne sommes que de passage sur cette planète. Alors, à quoi bon vouloir appuyer notre vie sur ce qui ne dure pas ? « Reine d’un jour », telle était la définition d’un problème de mots croisés pour le mot « Miss ».

Une seule candidate parmi d’autres à ces concours de beauté devient très provisoirement « reine ». Combien de jeunes, mais pas seulement eux, voudraient trouver place dans des émissions de télévision du genre « Star Academy » qui existent en de nombreux pays. Et tout cela pour tellement peu de temps !

A bien y réfléchir, ne devrions-nous pas nous détourner des valeurs qui, finalement… n’ont que peu de valeur, pour nous attacher à celles qui demeurent ? Il ne sert à rien de fonder notre vie sur les biens de ce monde, de vouloir la bâtir avec ces matériaux extrêmement fragiles et de rechercher de vaines gloires. La Bible nous appelle à revêtir plus de modestie : « Vous ne savez pas ce que votre vie sera demain. Vous êtes, en effet, comme un léger brouillard qui apparaît un instant et disparaît ensuite » (Jacques 4 : 14).

 

Quand l’éphémère devient libre…

 

Tout d’abord, comment faire pour ne pas être captif, mais devenir vraiment libre, par exemple à l’égard de passions dont on est esclave et dont on n’arrive pas à se défaire ? La réponse à cette question ne peut se trouver qu’en Jésus-Christ. Il assure que s’il nous libère, nous serons réellement libres, lisez à ce sujet : Jean 8 : 36.

Ils ne se comptent plus ceux qui, dans notre monde, ont été libérés par Lui de l’alcoolisme, de la drogue et de l’emprise de leurs passions.

Pour être délivré il nous suffit de placer notre pleine confiance en Lui et de lui demander son secours.

 

Une autre dimension ?

 

Il existe une autre dimension que l’éphémère, que le temporel. C’est une dimension… sans dimension, inconcevable selon notre raisonnement humain.

Le dictionnaire analyse le mot « éternel » , et le définit ainsi : « Qui est hors du temps, qui n’a pas de commencement et n’aura pas de fin. Qui est de tous les temps et doit durer toujours ». Il en donne des exemples, entre autres celui de la vie éternelle.

Une vie qui ne prend pas en compte l’éternité, a-t-on pu dire, est vide de sens.

Saint- Augustin, connu pour sa piété, a écrit : « Une vie sans éternité est indigne du nom de vie. Seule est vraie la vie éternelle. »

Un adolescent rendait un jour visite à un vieux professeur, ami de sa famille et lui parlait avec enthousiasme de ses projets d’avenir : il ferait des études de droit.

-         Et quand tes études seront terminées, que feras-tu, demanda le professeur.

-         Je deviendrai avocat.

-         Et après ?

-         Après ? J’obtiendrai une bonne place et parviendrai à la richesse et aux honneurs.

-         Et après ?

-         Eh bien ! Je vivrai tranquillement jusqu’à une heureuse vieillesse.

-         Et après ?

-         Après, reprit le jeune homme, piqué au vif, je devrai mourir, comme tout le monde.

-         Et après ? reprit solennellement le vieil ami… Le jeune lycéen ne répondit plus. La conversation avait pris une tournure inattendue pour lui. Il prit congé, mais fut poursuivi par ce dernier « et après ? ». Il en perdit le sommeil jusqu’au jour où il retourna voir le vieux professeur et lui exposa son trouble.

 

Le cours particulier du professeur

 

Il entendit alors les vérités révélées par la Bible : « Tous ont péché et sont privés de la présence glorieuse de Dieu » (Romains 3 : 23).

« Avec le péché, ce que l’on gagne, c’est la mort, mais avec Dieu, ce que l’on reçoit gratuitement, c’est la vie éternelle en Jésus-Christ, notre Seigneur » (Romains 6 : 23).

Jésus a dit : « Si quelqu’un écoute mes paroles et croit en celui qui m’a envoyé, il a la vie éternelle et ne vient pas en jugement, mais il est passé de la mort à la vie » (Jean 5 : 24).

Est-il besoin de préciser que le jeune lycéen repartit avec le cœur rempli de joie ? Il venait de passer « de l’éphémère à l’éternel » en confiant sa vie à Jésus-Christ. Ne devrait-il pas en être de même pour toute personne qui, jusqu’à maintenant s’attachait aux valeurs qui passent et non à celles qui demeurent éternellement ?

Il vaut la peine que vous poursuiviez la réflexion à ce sujet.

 

Jésus a dit : « Si quelqu’un écoute mes paroles et croit à Dieu qui m’a envoyé, il a la vie éternelle et ne vient pas en jugement, mais il est passé de la mort à la vie ». Jean 5 : 24

 

Transmis par Lucien Clerc

 

 

 PEUR DE MOURIR !

      L'incontournable RENDEZ-VOUS

     Et si ça n'arrivait pas qu'aux autres ?

Chaque journée est le commencement de la fin de ma vie

 

Vous dites : "Après la mort c'est fini "

La Bible répond : "Il est réservé aux hommes de mourir une seule fois, après quoi vient le jugement. (Hébreux 9 : 27)

 

Vous dites : "L'éternité, ce sont les chrétiens qui l'ont inventée !

La Bible répond : "Mes brebis entendent ma voix ; je les connais, et elles me suivent. Je leur donne la vie éternelle ; et elles ne périront jamais, et personne ne les ravira de ma main. (Jean 10 : 27-28)

 

Vous dites : "Je ne peux pas placer toute ma confiance en Jésus-Christ !

La Bible répond : "Jésus lui dit : Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, quand même il serait mort ; et quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais. Crois-tu cela ? (Jean 11 : 25-26)

 

Vous dites : "Comment vaincre la peur de la mort ?

La Bible répond : "Jésus a été livré pour nos offenses, et est ressuscité pour notre justification. (Romains 4 : 25)

 

ALORS...

Vous prenez la décision d'abandonner votre vie entre les mains de Jésus-Christ. Ses promesses et sa paix vous accompagneront votre vie durant ainsi que lorsque viendra pour vous le moment crucial du grand passage.

 

La Bible dit :

A tous ceux qui l'ont reçu (Jésus-Christ), à ceux qui croient en son nom, il a donné le pouvoir (le droit) de devenir enfants de Dieu. (Jean 1 : 12)

Après ce premier pas, vous devez en faire d'autres afin de grandir dans la foi, Jésus-Christ vous y aidera !

 

1) Procurez-vous une Bible et lisez-la régulièrement.

2) Adressez des prières à Dieu.

3) Cherchez le contact avec des personnes qui ont également pris une décision pour Jésus-Christ.

4) Rendez témoignage de Jésus-Christ.

 

Oswald Valenti

23:10 Écrit par Oswald Valenti dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.