10/07/2007

INSATISFAIT !!!

Insatisfait ?

 

Insatisfait ? Et pourquoi ? Tous nos désirs, tous nos espoirs doivent-ils absolument être comblés pour que nous soyons enfin heureux et contents ? Eh bien, non ! La satisfaction n’est pas un fruit qui pousse dans le jardin de nos désirs secrets et que nous pourrions cueillir à notre guise.

En observant les mines des passants qui déambulent dans les rues de la ville, vous croiserez rarement un visage joyeux, souriant et détendu. Comme chacun sait, la plupart de nos contemporains sont préoccupés par leur travail, les problèmes en attente de solution ou les soucis de leur vie familiale. Si vous pouviez lire au fond des cœurs, vous seriez étonnés de découvrir combien il y fait sombre, combien grande est l’obscurité qui a envahi ces âmes. A en croire les statistiques, un nombre toujours croissant de personnes souffre de problèmes psychiques et recherche conseil et aide. Les uns s’adresseront à leurs amis ou psychologues ou psychothérapeutes. Il paraît que les files d’attente y sont interminables. D’autres encore se tourneront (pour leur plus grand malheur) vers les guérisseurs. Tel un tourbillon, l’insatisfaction les précipite toujours plus bas et il n’est pas rare de les voir sombrer dans la dépression.

Et vous-même, êtes-vous insatisfait ? Cherchez-vous à sortir de ce brouillard qui entoure votre âme ? Alors, l’espoir est de mise. Il y a effectivement un chemin qui conduit à la libération, à condition que vous invoquiez Celui qui vous connaît le mieux et qui vous aime le plus, à savoir Dieu. Lui, le créateur de votre vie, vous propose Son conseil d’amour, Son aide et il agira en profondeur. Tournez-vous vers Lui ! Après tout, lorsque vous avez besoin de faire réparer votre voiture, vous n’allez pas voir le boucher, mais vous allez chez l’homme de la situation, c’est à dire votre garagiste. Pour soigner votre âme, c’est votre créateur qui est compétent. Auprès de Lui et par Lui s’ouvrira pour vous la porte du bonheur éternel. Son conseil est simple : « Invoque-moi au jour de la détresse ; je te délivrerai, et tu me glorifieras » (Psaume 50 : 15). Pourquoi décliner cette invitation ? Placez toute votre confiance dans le Dieu vivant, qui veut le meilleur pour vous et qui le fera. Le chemin est ouvert et il n’est pas compliqué, puisque Jésus dit : « Je suis le chemin, la vérité et la vie. Nul ne vient au Père que par moi ! » (Jean 14 : 6). Même un enfant peut comprendre cela.

Prenez la Bible, la lettre d’amour de Dieu pour les âmes souffrantes. Bien sûr, tous les problèmes ne disparaîtront pas d’un coup de baguette magique, mais il vous aidera d’une manière merveilleuse à les traverser. Confiez-vous en Lui ! C’est un fait véridique que le roi David atteste pour l’avoir personnellement expérimenté : « Tous ceux qui espèrent en toi ne seront point confondus ; ceux-là seront confondus qui sont infidèles sans cause » (Psaume 25 : 3). Osez faire le pas, c’est ce que vous pourrez effectuer de mieux pour votre âme insatisfaite. La Parole de Dieu nous dit en Esaïe 48 : 22 : « Il n’y a point de paix pour les méchants, dit l’Eternel ! » Par contre, le psalmiste proclame tout joyeux : « Grande est la paix de ceux qui aiment ta loi ; et pour eux il n’y a pas de chute » (Psaume 119 : 165, version Darby). Aux malheureux, insatisfaits et aux déçus de la vie, il adresse son sage conseil : « Garde le silence devant l’Eternel, et espère en lui ! » et « Fais de l’Eternel tes délices, et il te donnera ce que ton cœur désire ! » (Psaume 37 : 7 & 37 : 4). Voilà la thérapie salutaire de Dieu (elle est aussi pour vous) ! En la suivant, vous verrez un changement. Dieu seul peut vous proposer cela. Bien entendu, celui qui se débat avec des soucis financiers ne verra pas surgir une montagne d’argent. Dieu lui fera apprendre la même leçon qu’il dispensa jadis à l’apôtre Paul qui pu dire : « J’ai appris à être content de l’état où je me trouve » (Philippiens 4 : 11). Celui qui recherche une vie exempte de soucis lira avec profit le conseil de Paul à Timothée dans 1 Timothée 6 : 6 à 8 : « C’est en effet, une grande source de gain que la piété avec le contentement ; car nous n’avons rien apporté dans le monde, et il est évident que nous n’en pouvons rien emporter ; si donc nous avons la nourriture et le vêtement, cela nous suffira ! » Celui qui acceptera la Parole de Dieu pour diriger sa vie sera, envers et contre tout, un homme satisfait, une femme satisfaite.

Rien n’est plus précieux que de savoir que par Jésus-Christ nous avons un Père céleste. Mettez-vous donc en marche avec Jésus ! Confiez-Lui votre vie en le priant de vous pardonner vos péchés. Demandez-Lui d’entrer dans votre cœur et qu’Il soit dorénavant votre Seigneur et votre Maître.

Un homme satisfait est un homme heureux !

Oswald Valenti

 

00:37 Écrit par Oswald Valenti dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.