30/09/2009

NON A LA RELIGION !

Dieu vous aime tel que vous êtes
"De loin l'Éternel se montre à moi : Je t'aime d'un amour éternel ; c'est pourquoi je te conserve ma bonté." Jérémie 31.3

Avez-vous déjà entendu parler des pharisiens dans la Bible ? C’étaient les chefs religieux du temps de Christ. Ils connaissaient à la perfection toutes les lois religieuses qui avaient été établies et observées depuis Moïse. Ils pratiquaient leur religion avec ostentation, désirant que chacun voient combien ils étaient saints.

La religion n’est rien d’autre que l’idée que se fait l’homme des attentes de Dieu.

Le problème, bien entendu, consistait en ce qu’ils étaient aussi pécheurs dans leur cœur que n’importe qui d’autre. Ils faisaient peut-être une bonne impression extérieurement, mais au fond d’eux-mêmes, ils rencontraient pour l’essentiel les mêmes problèmes que ceux qu’ils regardaient de haut.

J’étais jadis une personne très religieuse. Je pense qu’à une certaine époque de ma vie, j’aurais fait une excellente pharisienne. Comme eux, je m’appliquais à sauvegarder les apparences. Je suivais à la lettre une liste assez impressionnante d’interdits et d’obligations. Mais j’avais beaucoup plus de peine à régler mes problèmes intérieurs.

L’important, à mes yeux, était d’avoir une bonne opinion de moi-même. Je connaissais mon cœur. Je savais qu’il s’y trouvait des choses peu attrayantes – que je refusais de regarder en face ou de régler. Mais j’avais constaté que si j’arrivais à respecter une série de règles, je pourrais me sentir bien sans avoir à gérer mes problèmes intérieurs.

La religion est entièrement une question de règles et de prescriptions. Elle fixe des conditions à l’acceptation et à l’amour de Dieu. Si vous faites ceci et évitez cela, Dieu vous acceptera et vous aimera. Cela sous-entend que si vous ne vous comportez pas correctement, il ne vous aimera et ne vous acceptera pas. La religion n’est rien d’autre que l’idée que se fait l’homme des attentes de Dieu.

À votre avis, qu’attend Dieu de vous ? Réfléchissez un instant à cette question. Pensez-vous qu’il attende que vous soyez bon et que vous fassiez continuellement ce qui est juste ? Sachez que ce n’est pas du tout ce qu’il vous demande ! Il vous connaît ! Dès le début de sa relation avec vous, il savait que vous ne seriez pas capable de toujours bien vous comporter. Il savait que votre seule bonté proviendrait de sa vie en vous.

Un encouragement pour aujourd’hui


Dieu vous aime et vous accepte tel que vous êtes… maintenant. Il veut que votre amour pour lui vous pousse à faire ce qui est juste. Il veut que vous appreniez à apprécier le temps que vous passez avec lui.

Transmis par Joyce Meyer

12:10 Écrit par Oswald Valenti dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.