27/11/2009

PIRE QUE LA GRIPPE PORCINE !

Pire que la grippe porcine !

 

Depuis que le nouveau virus H1N1 s’est répandu en peu de temps sur toute la terre, il est fait chaque jour mention de personnes infectées. De plus en plus de gens portent déjà des masques hygiéniques pour éviter une contamination.

Des écoles sont fermées, des manifestations publiques sont reportées et il est déconseillé de se rendre au cinéma ou dans des grands magasins. On conseille de ne plus se serrer la main. Comme la maladie peut conduire à la mort, la population est gagnée par l’anxiété.

 

Chaque virus, chaque germe de mort a son origine quelque part. Toute pandémie menaçante est la preuve de l’existence d’un mal fondamental dont la maladie n’est que la conséquence. Mais il existe quelque chose de plus grave encore que la grippe, quelque chose qui s’est propagé de génération en génération sur la terre entière depuis le début de l’humanité. Ce quelque chose se trouve dans chaque individu depuis sa naissance et se manifeste déjà dans la vie du bébé.

Ce quelque chose est le péché !

 

Bizarre que généralement l’on se mette à sourire dès qu’il est question du péché, alors que la plupart des gens prennent très au sérieux une pandémie.

Mais le péché a des conséquences qui sont bien plus graves que la grippe.

La Bible déclare en Romains 6 : 23 « Car le salaire du péché, c’est la mort ».

Cette mort n’est pas seulement physique, mais elle revêt aussi un caractère spirituel et sépare pour toujours l’homme de Dieu. La maladie et la mort privent de vie notre corps, mais le péché et la mort spirituelle privent de la vie éternelle.

 

Chaque jour nous pouvons constater les funestes effets du péché : l’aggressivité pouvant mener à la pire des violences, la criminalité et la dureté du cœur ressemblent à une pandémie spirituelle. En bien des endroits règnent le chaos, l’égoïsme et l’arrogance. On dupe les autres et on ment. Le mot « fidélité » a encore à peine un sens. On brise les tabous et on commet des actes pervers.

On met Dieu à la porte pour introduire des idoles. La société est malade ; il suffit pour s’en rendre compte de considérer le nombre croissant de divorces, de dépressions, de suicides, d’avortements et d’enfants livrés à eux-mêmes.

L’amour du prochain brille par son absence, chacun vivant pour soi.

L’égoïsme prend de plus en plus le dessus.

 

Y a-t-il une issue à cette situation ?

L’humanité peut-elle se libérer du mal qu’est le péché et de ses conséquences ?

Y a-t-il en nous une force intérieure qui puisse changer cet état de choses ?

NON !!!!!

 

Au cours des siècles, l’homme a prouvé qu’il est incapable de vivre sans pécher.

La Bible en dit ceci : « La tête entière est malade, et tout le cœur est souffrant. De la plante du pied jusqu’à la tête, rien n’est en bon état : ce ne sont que blessures, contusions et plaies vives, qui n’ont été ni pansées, ni bandées, ni adoucies par l’huile » (Esaïe 1 : 5-6).

Seul le tout puissant Fils de Dieu, Jésus-Christ, a pour la pandémie spirituelle du péché un moyen de guérison. Il est le céleste médecin qui affirme : « Ce ne sont pas ceux qui se portent bien qui ont besoin de médecin, mais les malades. Je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs » (Marc 2 : 17).

Dieu nous montre clairement qu’il existe une issue, une possibilité de ne pas être dominé par la puissance du péché. Par Sa mort sur la croix, Jésus a vaincu le péché. Le problème est qu’ils sont nombreux à ne pas vouloir accepter cette solution donnée par Dieu. Ils ressemblent à des gens qui refusent le traitement de guérison.

 

Mais si vous entendez aujourd’hui Sa voix et que vous acceptez l’invitation d’aller à Lui, ne fermez pas votre cœur à cet appel !

Adoptez la solution que Dieu vous offre !

Car le verset de Romains 6 : 23, déjà cité plus haut, se complète par ces mots :

« Mais le don GRATUIT de Dieu, c’est la vie éternelle en Jésus-Christ notre Seigneur ! ».

Reconnaissez que, par vous-même, vous ne pouvez vaincre le péché.

Mais Jésus veut vous guérir, vous accorder le pardon et vous donner une nouvelle vie, un changement que vous ne regretterez jamais !

 

O. Valenti

 

« Mais le don gratuit de Dieu, c’est la vie éternelle en Jésus-Christ notre Seigneur ! »

 

19:52 Écrit par Oswald Valenti dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.