19/05/2011

ETRE AVEC CHRIST / MOURIR... ET APRES ?

Parole du Christ : "Je reviendrai et je vous prendrai auprès de moi. (Jean 14 : 3)

 

"Nous aimons mieux être absents du corps et être présents avec le Seigneur.

(2 Corinthiens 5 : 8)

 

Etre avec Christ,... c'est, de beaucoup, meilleur. (Philippiens 1 : 23)

 

Etre avec Christ

 

Un chrétien atteint d'une grave maladie et très affaibli était venu consulter son médecin.

Etonné par le calme et la confiance de son patient, le praticien reçut ce beau témoignage de sa foi : "Pour moi, en réalité, il y a trois possibilités. La première, c'est que mon Seigneur vienne me chercher : alors, avec tous les croyants, je partirai pour le ciel. La deuxième, c'est que Dieu m'accorde une rémission dans l'évolution de ma maladie et qu'ainsi il me laisse encore quelques jours sur la terre, avec ma famille. Enfin, la troisième chose que j'envisage sans crainte, c'est d'être "endormi par Jésus : la mort ne me retiendra pas, je serai avec Christ".

 

Comme pouvait l'affirmer ce chrétien, les croyants n'attendent pas la mort, mais bien plutôt la venue de leur Sauveur. Elle aura lieu un jour, peut-être très proche, selon la promesse que Jésus a laissé aux siens : "Je reviendrai et je vous prendrai auprès de moi, afin que là où moi je suis, vous, vous soyez aussi" (Jean 14 : 3).

Cette promesse est pour tous ceux qu'il a racheté, c'est-à-dire tous ceux qui ont confessé leurs péchés devant lui, et accepté sa grâce.

 

Mais si le chrétien doit passer par la mort, celle-ci ne sera qu'un passage : elle l'introduira auprès de Jésus. Il sait que sa place est prête dans la maison du Père.

Vous qui lisez ce texte, vous traversez peut-être une dure maladie et votre espoir de guérison, à vue humaine, est bien faible. Ecoutez la Voix éternelle : "Ne crains point, car je t'ai racheté" (Esaïe 43 : 1).

 

MOURIR, ET APRES ?

 

Dans certains pays, l'espérance de vie a augmenté ces dernières décennies.

Pourtant, nous savons bien que la vie humaine ne tient qu'à un fil, invisible et mystérieux ; et les protections les plus sophistiquées ressemblent à de dérisoires boucliers de papier devant un cataclysme naturel. Il est donc clair que la mort est inévitable. Nous avons un temps à vivre, et un temps seulement.

Après ?

On parle de réincarnation, de purgatoire, de néant, d'enfer, de paradis...

 

S'il y avait réincarnation, nous aurions peut-être l'occasion de vivre autrement.

Si l'on pouvait se racheter au purgatoire, on pourrait ne pas s'inquiéter sur la terre.

Si la mort amenait au néant, alors nous pourrions effectivement dire : "Mangeons et buvons, car demain nous mourrons" (1 Corinthiens 15 : 32).

Mais que dit la Bible ? Elle parle avec autorité et avec une simplicité désarmante : "Il est réservé aux hommes de mourir une seule fois, et après vient le jugement" (Hébreux 9 : 27).

Mais la Bible nous dit aussi comment échapper à ce jugement : "Celui qui entend la parole de Jésus et qui croit Dieu qui l'a envoyé, a la vie éternelle et ne vient pas en jugement" (Jean 5 : 24).

Cette vie dans le bonheur de la présence de Dieu, c'est cela le paradis. Il nous est ouvert par la grâce de Dieu.

"En ceci a été manifesté l'amour de Dieu pour nous : c'est que Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde, afin que nous vivions par lui" (1 Jean 4 : 9).

 

La condition, c'est d'accepter ce message.

CROYEZ ET VOUS VIVREZ !

 

Il n'y a point d'homme qui ait pouvoir sur l'esprit pour emprisonner l'esprit, et il n'y a personne qui ait de la puissance sur le jour de la mort.

(Ecclésiaste 8 : 8)

 

Voyez maintenant que c'est moi, moi, le Même, et il n'y a point de dieu à côté de moi ; moi, je tue, et moi, je fais vivre ; moi je blesse, et moi, je guéris ; et il n'y a personne qui délivre de ma main.

(Deutéronome 32 : 39)

 

Oswald Valenti

 

 

20:07 Écrit par Oswald Valenti dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

pourquoi pas:)

Écrit par : fluowlmok | 01/06/2012

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.