11/12/2011

PERPLEXITE ? !

PERPLEXE ?

Il y a de quoi l'être !


Sécheresse catastrophique allant de pair avec des famines ; inondations, violents cyclones, tremblements de terre avec ou sans tsunamis dévastateurs ; mort et incendies de forêts ; défrichage de la forêt équatoriale ; abondantes chutes de neige ; éruptions volcaniques ; catastrophes environnementales provoquées par des déchets industriels ; contamination nucléaire ; disparition de certaines éspèces de plantes et d'animaux, mort des poissons, germes destructeurs des légumes ; germes de maladies capables de résister aux antibiotiques ; augmentation des démences dues à l'âge ; consommation à risques de la viande à cause des maladies des oiseaux, du bétail et des porcs ; fléaux parasitaires frappant l'agriculture ; cancers, drogues, obésité, crises cardiaques, allergies alimentaires et autres ; crises financières ; troubles dans le monde arabe, terrorisme ; dangereuses manipulations génétiques ; armes biologiques ; crimes et affreux abus sexuels ; arrivée massive de réfugiés économiques, politiques et religieux ; corruption croissante ; scandaleuse faillite des bonnes moeurs ; perte du sens des responsabilités, paresse, négligence, cupidité, augmentation maladive de la consommation, passion pour les jeux et internet...


Comment devons-nous donc vivre ?


Oui, il y a nécessité d'orientation !

Nombreux sont ceux qui ne remarquent pas combien la Bible est d'actualité.

Jésus a prophétisé entre autres : "Il y aura des signes dans le soleil, dans la lune et dans les étoiles. Et sur la terre, il y aura de l'angoisse chez les nations qui ne sauront que faire, au bruit de la mer et des flots, les hommes rendant l'âme de terreur dans l'attente de ce qui surviendra pour la terre ; car les puissances des cieux seront ébranlées"

(Luc 21 : 25-26).

La perplexité et l'angoisse caractérisent l'humanité.

Jésus parle de l'augmentation des catastrophes et de ce qu'elles déclencheront chez les hommes, et il affirme aussi que "les puissances des cieux" seront ébranlées.

Que signifie tout celà ?

Quel est le message que Dieu nous adresse ainsi ?

Pourquoi permet-il toutes ces choses ?


De nombreux chrétiens ne réalisent malheureusement pas que nous ne vivons plus dans la création originale de Dieu. Mais dans la Bible nous trouvons des indications relatives à la chute de l'homme dans le péché, à son expulsion du paradis et à la manière dont Dieu a partiellement retiré Sa main protectrice, soumettant ainsi l'univers à "la servitude de la corruption" (Romains 8 : 21).

Beaucoup ignorent également ce que le mot grec "phthora", utilisé par l'apôtre Paul pour décrire le caractère passager de toutes choses, signifie, à savoir : destruction, décomposition, ruine, corruption, perdition.

Nous vivons en réalité dans un monde qui se meurt et est mûr pour le jugement.

Nous sommes sur une bombe à retardement. C'est pourquoi nous sommes expressément exhortés à accepter Jésus comme notre Sauveur et à Lui confier notre vie dans le sûr abri révélé par Dieu Lui-même. Nous lisons dans le Psaume 46 : "C'est pourquoi nous ne craindrons point, quand la terre serait transportée de sa place, et que les montagnes seraient remuées et jetées au coeur des mers ; ... L'Eternel des armées est avec nous !"


Les menaces croissantes sont en réalité des feux rouges clignotants sur le panneau prophétique de Dieu concernant le temps de la fin, des signes placés pour nous avertir.

Ne pensons donc pas premièrement à un réchauffement global du climat ou à d'impersonnelles forces de la nature. Dieu tire toujours plus fortement les manettes pour nous réveiller et nous amener à nous convertir.

Nous devons en parler clairement et éviter, dans notre marche, tout ce qu'il appelle "péché" et "mauvaises voies".

Conversion, pardon des péchés et prière - tout cela est tenu pour risible par l'homme moderne, une attitude qu'adoptaient les gens avant le déluge ou encore à Sodome et Gomorrhe !


Est-il dond déjà si tard ?

Non, nous pouvons personnellement nous laisser sauver en invitant Jésus dans notre vie.


"Quand je fermerai le ciel et qu'il n'y aura point de pluie, quand j'ordennerai aux sauterelles de consumer le pays, quand j'enverrai la peste (des épidémies)  parmi mon peuple ; si mon peuple sur qui est invoqué mon nom s'humilie, prie et cherche ma face, et s'il se détourne de ses mauvaises voies, je l'exaucerai des cieux, je lui pardonnerai son péché, et je guérirai son pays"

(2 Chroniques 7 : 13-14)


Ne manquez pas mon prochain message concernant la terrible crise financière que nous traversons depuis 2008.


Oswald. Valenti

15:50 Écrit par Oswald Valenti dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.