02/11/2012

QUI EST JESUS POUR VOUS ?

Jésus...interrogea ses disciples : Qui dit-on que je suis, moi, le Fils de l'homme ?

Ils répondirent : Les uns disent : Jean le Baptiseur ; d'autres : Elie ; d'autres encore : Jérémie ou l'un des prophètes.

Il leur dit : Et vous, qui dites-vous que je suis ?

Simon Pierre répondit : Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant.

(Matthieu 16 : 13-16).



Qui est Jésus pour vous ?



La vie de Jésus-Christ sur la terre nous est décrite dans la Parole de Dieu.

Les prophètes ont annoncé l'indifférence, la haine qu'il allait rencontrer, les souffrances qu'il endurerait.

"Il va en pleurant, portant la semence qu'il répand" (Psaume 126 : 6).

"Il est méprisé et délaissé des hommes, homme de douleurs, et sachant ce que c'est que la langueur, et comme quelqu'un de qui on cache sa face ; il est méprisé, et nous n'avons eu pour lui aucune estime" (Esaïe 53 : 3).

Et les récits des évangiles confirment qu'il a été rejeté, depuis sa naissance à Bethléem jusqu'à sa mort sur la croix de Golgotha.


Toutefois, quelques personnes ont reconnu en lui le Fils de Dieu.

Lorsque, fatigué, il s'est assis près d'un puits, une femme s'est approchée de lui (Jean 4 : 6). Elle a écouté ses paroles et a compris qu'il était le Messie, le Sauveur du monde.

Quand il était cloué sur la croix, injurié par la foule, un meurtrier crucifié à côté de lui a reconnu devant tous son caractère de Roi, et a parlé de son triomphe à venir.


Jésus-Christ n'est plus sur la terre ; mais l'attitude des hommes à son égard n'a pas changé. Beaucoup sont indifférents, d'autres moqueurs.

Son message d'amour et de pardon est cependant écouté ici ou là.

Il continue à poser la même question : "Qui suis-je pour vous ?"


Votre réponse conditionne votre vie présente et votre avenir.

Lisez l'évangile ; il a été écrit "afin que vous croyiez que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et qu'en croyant vous ayez la vie par son nom" (Jean 20 : 31).


Oswald Valenti

 



22:38 Écrit par Oswald Valenti dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.